Merci pour vos soutiens

Régulièrement nous recevons des messages de soutien sur facebook, des invitations à des tables rondes, à des concerts, à des meeting. Des crayons, des micros, des plumes, des guitares, des appareils photos s’intéressent à ce nom qui leur est devenu tristement familier. Quotidiennement nos publications sur les réseaux sociaux sont partagées, qu’elles concernent directement Babacar ou qu’elles dépassent l’affaire.

Aujourd’hui, par ce modeste texte, nous souhaitons remercier toutes celles et ceux qui de près ou de loin, dans leur canapé ou dans la rue, un verre ou une pancarte à la main, nous donnent le courage de continuer à nous battre et renforcent notre conviction que notre combat est juste et incompressible.

Pour nous, proches de victimes, l’affaire de Babacar, comme celle de toutes les autres victimes, n’est pas seulement du passé. Elle est aussi notre présent et notre avenir. Notre combat s’écrit au quotidien et les espoirs et soulagements sont rares et fragiles. Nous nous souvenons encore du nom de Babacar résonnant entre les tours du cours Kennedy lors de la manifestation du 11 mars en soutien à Théo Luhaka. Ces moments, rares et précieux, nous gonflent pour des jours voire des semaines. A Rennes, ce nom résonnait enfin.

Nous ne nous dissocions pas des autres luttes cristallisées dans la seule personne de Babacar : celle contre les violences policières certes, mais aussi contre les violences faites aux personnes en souffrance psychologique, le combat des racisé.e.s, des sans-papiers et pour l’accueil des migrants, des problématiques des « quartiers », des injustices de classe… Nous manquons encore de contacts sur bien des sujets, d’expérience aussi, mais d’envie et d’énergie nous regorgeons.

 

Depuis la marche commémorative du 3 décembre 2016 et plus dernièrement à travers la marche du 19 mars, nous avons créé des contacts sur Rennes et au-delà, tissé des liens pérennes avec d’autres familles qui nous montrent le chemin par leurs expériences et leur détermination. Leurs graines commencent à donner des fruits ; les nôtres, que nous  sèmerons ensemble, en donneront tout autant.

IMG_8863

Awa Gueye, Marche pour la justice et la dignité, 19 mars 2017, place de la République, Paris

PAS DE JUSTICE PAS DE PAIX !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s